Rencontrons nous le dimanche soir de votre arrivée 
  
  Autour d'un apéritif dinatoire

La fête de l'accueil des nouveaux arrivants (comme c'était notre tradition)          

Nous vous accueillerons, mais surtout nous vous permettrons de rencontrer

 Les touristes qui comme vous ont besoin

 

  • de se rassurer sur leur programme de se mettre dans l'ambiance
  • de confirmer des options qu'ils avaient prises et qu'ils confirmeront parce qu'ils ont rencontré d'autres touristes qui partageront les mêmes options.
  • de confirmer que le tourisme n'est pas qu'une vision d'en haut des richesses touristiques.
  • de créer de la convivialité
Et pourquoi pas de découvrir quelques spécialités locales!!! et d'envisager des diners chez l'habitant.

dinerconvivial

 

  •  entre vous qui arrivez chez nous
  •  et
  •  nous qui voulons vous accueillir et partager nos activités sportives, culturelles et touristiques


Pour les activités sportives, il aura été indispensable que vous ayez prévu vos activités

                et que nous ayons planifié vos activités avant votre arrivée

                             Vous devez nous donner vos préférences: Nous devons prévoir et organiser.

Pour les activités culturelles et touristiques, donnez nous vos options: chaque fin de semaine nous vous donnerons, sur votre smartphone, les suggestions pour la semaine à venir.  Vous les confirmerez le dimanche soir, soit au cours de la soirée, soit sur votre smartphone.

  •  Nous les autochtones seront présents pour vous accueillir et vous renseigner et peut être vous accompagner

                            Nous serons à votre disposition pendant votre séjour

Vous pourrez partager une randonnée "lignt",  à du longe cote, à une sortie en mer, un diner chez l'habitant ou des séances de Spa.

 

Nous espérons 

  • favoriser les rencontres conviviales
  • Vous permettre de choisir vos visites touristiques et culturelles
  • Rencontrer les "autochtones" qui pourront vous faire visiter notre région.
  • Créer des liens entre vous et entre vous et nous,  les "autochtones".